Fast Food Theory

Whopper Virgins : les puceaux de la malbouffe dans une “taste-tape”



C’est vers 2008 que fut lancé cette campagne marketing orchestré par Burger King pour le peu originale. Le concept ? Parcourir les endroits encore vierges de toute mondialisation pour faire découvrir aux populations locales le burger phare de l’enseigne: le Whopper.

Les vierges du Whopper

Comment pourrions nous être objectifs quant à la qualité intrinsèque du Whopper ou autres alors que nous sommes sur-conditionnés à sa présence ? Alors que même sans jamais l’avoir goûté votre sens critique sera indubitablement orienté à coup de pubs, de slogans, de packagings ? Peut-être qu’un Whopper «débrandé» paraîtrait exquis pour le plus véhément des altermondialistes, qui sait ? Pour en avoir le cœur net, ou plutôt asseoir sa supériorité face à son concurrent de toujours -Mc Donald’s- (car oui, l’objectif final n’est pas de la pure philanthropie mais plutôt faire briller le Whopper face au Big Mac). Armé de moyens colossaux,  Burger King sillonna les endroits les plus reculés du globe pour y effectuer des séances de dégustations. Les sujets ? Des gens qui n’ont parfois jamais mangé un steack de leur vie, alors je vous laisse imaginer leur tête face à un Whopper et un Big Mac.

Une campagne évidemment mal perçue

Lorsqu’il s’agit de fast food ou plus globalement de multinationales emblématiques de la mondialisation, les esprits s’échauffent vite, très vite. Il est en effet de mode d’être totalement contre la mondialisation, de commander le dernier ouvrage de Naomi Klein sur Amazon puis de le lire bien confortablement dans un sofa du Starbucks du coin.

«Ce sera quoi la prochaine fois ? Ramener des armes dans ces endroits reculés et demander aux populations locales laquelle ils préfèrent ?» Voyez là le genre d’âneries colportées par des occidentaux au mépris sans limite que l’on trouvera sur le sujet. Comparez burgers et armes, -bien que je trouve cela de très mauvais goût- passe encore, comparez les autochtones à des primates dénués de discernement, je trouve cela limite…

Personnellement j’ai trouvé le concept très sympa, faire goûter l’inaccessible, l’inconnu, ce serait un peu comme faire goûter des grands crus français à des… Français, en fait. Effet de surprise garanti.

Enfin, jugez plutôt ! 

(Pour les non anglophones, désolé, je n’ai pas pris le soin de sous-titré la vidéo de peur d’être accusé de démagogie pro-capitaliste, on sait jamais, que vous avaliez sans même mâcher…).

Le site officiel de la campagne : http://www.whoppervirgins.com/

Tagged with:     ,

À propos de l'auteur


Articles en rapport

News WTF

TOP PROMOS AMAZON